fbpx

   

Comment utiliser les huiles essentielles sans danger ?

Si les huiles essentielles ont de nombreuses vertues, elles peuvent également être dangereuses dans certains cas, notamment lorsqu’elles sont de mauvaise qualité ou si elles sont mal utilisées. Certaines huiles essentielles sont, en effet, interdites pendant la grossesse et l’allaitement et en dessous d’un certain âge et déconseillées chez les personnes à fragilité hépatique ou rénale.
Pour profiter des bénéfices tout en limitant les risques, quelques précautions sont à prendre. Tout d’abord, respecter la dose et le mode d’administration indiqué : voie orale, application cutanée, diffusion, massage, bain, etc. Après utilisation, on veillera aussi à bien se laver les mains et à éviter le contact avec les yeux. Par ailleurs, pour éviter une dégradation précoce, on gardera l’huile essentielle à l’abri de la lumière et de la chaleur.
Enfin, on veillera surtout à ce que le produit soit de qualité. Pour cela, on peut vérifier:

  • Le choix de la plante et de la partie utilisée
  • Les procédés d’extraction (pression à froid, distillation à la vapeur, extraction par solvant)
  • Les modes de stockage et de transport de l’huile essentielle
  • La durée de transformation
  • Le nombre de filtrations
  • La pureté du produit
  • La proportion du composant actif
  • Les composants supplémentaires (éviter les additifs nocifs et favoriser le bio)

En pratique: Il faut avant tout prendre le temps de bien choisir ses huiles essentielles et garder à l’esprit que les flacons les moins chers sont aussi souvent de moins bonne qualité. Enfin, en cas de doute, il vaudra toujours mieux demander l’avis d’un spécialiste.

Dites-moi en commentaire si vous utilisez des huiles essentielles et comment vous les choisissez.