fbpx

   

Pourquoi et comment pratiquer les bains dérivatifs ?

Le bain dérivatif a été introduit il y a plus de 100 ans par Louis Kuhne. Au début des années 2000 la navigatrice France Guillain y a apporté un nouveau regard. L’objectif du bain dérivatif est de rétablir la fraicheur dans la zone du périnée afin de contrôler la température corporelle et d’agir sur les muscles périnéaux et sur les mouvements intestinaux. Cette pratique permet ainsi de déplacer les graisses fluides et les graisses épaisses du corps plus facilement.

Opter pour le bain dérivatif revêt de nombreux avantages comme la régulation de l’apparition des règles ou une amélioration des selles (conseillé en cas de constipation). C’est aussi la solution contre les pertes de cheveux, l’apparition d’acné et autres problèmes cutanés. Il agit également comme un anti-inflammatoire et permet d’améliorer l’aspect de la silhouette, en redistribuant les graisses dans le corps.

Pour pratiquer un bain dérivatif, il vous suffit de rester assis sur un récipient contenant de l’eau froide. Ensuite avec un linge doux, vous effectuez une friction sur la zone du périnée plus précisément sur les plis inguinaux d’un côté à un autre dans un mouvement continu. Tout le reste du corps doit absolument rester au chaud durant le bain dérivatif. Le bain dure environ 10 minutes et peut être répété deux fois par jour.
Pour plus de praticité les bains dérivatifs peuvent aussi être substitués par des poches en gel spécialement conçues à cet effet et préalablement congelées. Ces dernières seront placées de la même manière qu’une serviette hygiénique.

Contre-indications: le bain dérivatif est à éviter en cas d’intervention chirurgicale récente, de port de stimulateur cardiaque, pendant les règles (contraction de l’utérus) ou encore en cas d’épuisement.

Dites-moi en commentaire si vous connaissiez les bains dérivatifs et si vous les pratiquez ?